Cérémonie d’hommage à Lionel Fournier

La Musée Guimet organise une cérémonie d’hommage à Lionel Fournier le 8 décembre 2018 à l’ancien hôtel Heidelbach

Hommage à Lionel Fournier
Un collectionneur passionné, une collection d’art himalayen sans égale en
Europe

En faisant don en 1989 d’un exceptionnel ensemble d’œuvres du Népal et du Tibet, Lionel Fournier (1943-2017) fit de la collection himalayenne du MNAAG une des plus importantes en Europe. Un an après la disparition de ce collectionneur passionné et de cette personnalité hors pair de la tibétologie française, cette journée sera l’occasion de mettre une fois de plus en évidence l’acuité de son regard, la pertinence de ses choix et la richesse de la collection du musée.
Réunis à l’occasion de cet hommage, Nathalie Bazin, Amy Heller et Gilles Béguin, trois
spécialistes de l’art et de la culture tibétaine ayant connu Lionel Fournier, témoignent de la passion de ce dernier pour le monde himalayen, de l’importance des œuvres les plus
remarquables de sa collection et de la façon dont la connaissance de l’art tibétain s’est peu à peu précisée ces dernières années.

Programme de la journée :

14h-14h20
Nathalie Bazin : Propos introductif

14h20-14h40
Projection du film réalisé au MNAAG à l’occasion de l’exposition de la donation en 1990

14h45-15h30
Gilles Béguin : L’apport de la donation Lionel et Danièle Fournier aux collections nationales
Il ne fallut pas beaucoup plus d’une décennie à Lionel Fournier pour rassembler son
exceptionnelle collection d’art himalayen. La donation à l’Etat a non seulement comblé d’importantes lacunes des collections nationales, mais aussi radicalement transformé la collection du musée Guimet. Les œuvres les plus représentatives de cette dernière mettent en lumière des grandes périodes des arts himalayens, montrent les influences indiennes et népalaises au Tibet mais aussi l’émergence d’un art national particulièrement expressif.
Conservateur général honoraire du Patrimoine, ancien directeur du Musée Cernuschi, Gilles Béguin est l’auteur de très nombreux ouvrages sur l’art asiatique il a par ailleurs organisé de nombreuses expositions consacrées au monde himalayen notamment : Dieux et démons de l’Himâlaya, Paris, Grand-Palais – Art ésotérique de l’Himâlaya, la donation Lionel Fournier, Paris, Musée Guimet, 1990; et, en 2013, Art sacré du Tibet. Collection Alain Bordier à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent.

15h30-15h45 Pause

15h45-16h30
Nathalie Bazin : Autres apports de la donation Lionel et Danièle Fournier aux collections
nationales
Parmi les différents types d’œuvres remarquables réunies dans la donation Lionel et Danièle Fournier, Nathalie Bazin attirera l’attention sur les peintures témoignant d’une influence de l’esthétique chinoise, ainsi que sur celles à fond noir – le célèbre manuscrit des Visions secrètes du Vème Dalaï Lama, dont le musée possède le plus bel exemple, en fait partie – et sur les objets rituels venus, eux aussi, enrichir la collection himalayenne du Mnaag.
Nathalie Bazin est conservateur des collections Népal/Tibet  au Musée national des arts asiatiques – Guimet. Elle a publié, il y a quelques années, L’art bouddhique du Tibet, Nouvelles éditions Scala/Mnaag, collection Sentiers d’art (2014), et fut en particulier commissaire de l’exposition Rituels tibétains- Visions secrètes du Vè Dalaï Lama (nov.2002-févr.2003), dans laquelle étaient présentées notamment, pour la toute première fois, l’intégralité des illustrations de ce Manuscrit.

16h30-17h15
Amy Heller : Nouvelles découvertes sur la chronologie du monastère d’Alchi
Lionel Fournier manifesta un grand intérêt pour les peintures murales anciennes du monde himalayen et en particulier celles du monastère d’Alchi (Ladakh). La chronologie qu’il défendait au sujet de certaines des peintures de ce site semble aujourd’hui confirmée par la lecture d’inscriptions et de la documentation historique. L’importance à Alchi des images de Prajnaparamita, déesse de la Connaissance transcendante, trouve quant à elle des échos dans certaines des peintures de la donation.
Amy Heller est tibétologue et historienne d’art, affiliée au Centre de Recherche sur les Civilisations de l’Asie Orientale (Paris) et à l’Institut des Sciences des Religions et de l’Asie Centrale de l’Université de Berne. Auteure de plusieurs études, elle a récemment publié avec Peter van Ham Alchi, Treasure of the Himalayas (2018).

17h15-17h45
Echanges avec l’auditoire et témoignages de quelques proches de Lionel Fournier