Cycle Conférences SFEMT 2020/2021 : 12 avril Jean-Baptiste Georges-Picot

La SFEMT a le plaisir d’annoncer la tenue, dans le cadre du Cycle Conférences SFEMT 2020/2021, de la conférence suivante :

Du Deccan au Khams. La représentation du Jātakamālā au Tibet oriental

Lundi 12 avril 2021, 17h30-19h00

**La conférence se tiendra en ligne via Zoom**

Les modalités de connexion (lien Zoom et mot de passe) seront communiquées par mail via la liste de diffusion de la SFEMT **le jour même à 12 heures**. Les personnes qui ne sont pas inscrites sur notre liste de diffusion mais souhaitent assister à la conférence sont priées d’envoyer un message à sfemt.contact@gmail.com avant le 11/04/2021.

Résumé de la conférence :

Alors que les récits des anciennes vies du Bouddha Śākyamuni (jātaka) ont donné lieu à une riche
production visuelle ailleurs en Asie, peu de représentations anciennes sont connues dans le monde
tibétain avant le XIVe siècle. L’adaptation de la Guirlande des jātaka d’Ᾱryaśūra par le troisième
Karmapa vers 1314 semble marquer un tournant. Cette compilation fut rapidement suivie de
l’exécution de plusieurs cycles peints dont certains survivent aux marges orientales du Tibet. Si leur
facture est beaucoup plus modeste que leurs célèbres parentes de Shalu, ces images sont
d’intéressants exemples des modes de diffusion de modèles picturaux et des questions posées par la
mise en image de récits.
Fondée sur un travail un cours, la présentation commencera par une brève discussion du texte
d’Ᾱryaśūra, de son adaptation par le troisième Karmapa et de la fortune de ces récits dans le monde
tibétain. Nous examinerons ensuite les représentations de quelques-uns de ces récits sur les murs de
chapelles de l’Est du Tibet.

Légende de l’image : Le jātaka du buffle, chapelle du hameau de Pusharong (Minyag) (photographie de Jean-Baptiste Georges-Picot)