Cycle Conférences SFEMT 2020/2021 : 5 octobre Danièle Masset

La SFEMT a le plaisir d’annoncer la tenue, dans le cadre du Cycle Conférences SFEMT 2020/2021, de la conférence suivante :

Les oiseaux ne laissent pas de traces dans le ciel : images de la nature dans la poésie bouddhique indo-tibétaine

Lundi 5 octobre 2020, 17h00-18h30 

**La conférence se tiendra en ligne via Zoom**

Danièle Masset, avec la présence de François Raviez qui lira les traductions françaises des textes indiens ou tibétains, présentera son ouvrage paru en 2019 dans la collection Nord-Asie de la revue EMSCAT (Etudes Mongoles & Sibériennes, Centrasiatiques & Tibétaines).

Les modalités de connexion (lien Zoom et mot de passe) seront communiquées par mail via la liste de diffusion de la SFEMT **le jour même à 12 heures** . Les personnes qui ne sont pas inscrites sur notre liste de diffusion mais souhaitent assister à la conférence sont priées d’envoyer un message à sfemt.contact@gmail.com avant le 03/10/2020. 

Résumé :

Si le thème de la nature n’est que discrètement présent dans les textes bouddhiques, ses modulations les plus expressives sont à chercher dans les textes poétiques, dont on propose ici une lecture transversale limitée au domaine indo-tibétain. Cette lecture se fonde sur l’exploration d’un corpus couvrant plus de deux millénaires, depuis les stances du canon pāli jusqu’aux chants de maîtres tibétains tels que Milarépa. La nature mise en scène dans cet ensemble est vue au miroir de conventions religieuses et littéraires, mais elle constitue également un miroir du monde et de la doctrine. Elle inspire de nombreuses images fidèlement transmises au fil du temps, non sans variations significatives. L’étude de ces métamorphoses est l’occasion de mettre en évidence la continuité profonde qui unit les traditions indienne et tibétaine, mais aussi de découvrir, ou de redécouvrir, un rapport à la nature qui n’est plus le nôtre, une connivence dont nous avons perdu le secret.