Soutenance de Peter Kersten le mercredi 5 décembre 2018

Peter Kersten annonce la soutenance de sa thèse réalisée sous la direction de M. Matthew Kapstein le mercredi 5 décembre 2018 à 14h00 à la Maison de l’Asie (22, avenue du Président Wilson, Paris 75016).

Biographies du Premier Karma-pa Dus-gsum-mkhyen-pa. Edition Critique et Traduction de deux biographies et un résumé de la “Dus-gsum-mkhyen-pa Collection”

Membres du jury :

M. ELTSCHINGER Vincent, EPHE
Mme JAGOU Fabienne, EFEO
M. MATHES Klaus-Dieter, Université de Vienna (Autriche)
Mme SERNESI Marta, Université d’Oxford (UK)
M. SOBISCH Jan-Ulrich, 
Université de Bochum (Allemagne)

Résumé en français:

Cette thèse contribue à la connaissance des débuts de la tradition Karma Bka’-brgyud du bouddhisme tibétain. Elle s’intéresse plus particulièrement à la vie et l’œuvre de l’un des pères fondateurs de cette tradition, le célèbre maître bouddhiste du XIIème siècle Düsum Khyenpa. Son objectif principal était d’incarner l’idéal bouddhique du bodhisattva, c’est-à-dire développer ses capacités afin de guider les êtres sensibles. Sa biographie principale, intitulée le « Monde doré », est un récit de son propre parcours de la voie du bodhisattva. Elle date du début du XIIIème siècle. De plus, cette biographie comprend un récit inspirant de la façon dont Düsum Khyenpa, en tant que disciple, s’engage dans une relation d’apprentissage spirituel auprès de son maître Sgam-po-pa. Cette partie est constituée de « notes autobiographiques », le texte décrit l’éveil de Düsum Khyenpa, qui est le but principal du chemin bouddhique. La thèse participe également à la connaissance d’un groupe d’œuvres spécifiques compilées au XVème siècle, la « Collection de Düsum Khyenpa ».

English abstract:

The dissertation contributes to an area of knowledge, the Karma Bka’-brgyud tradition of Buddhism. It adds new insights into the life and work of one of its founding fathers, the renowned 12th century Buddhist master Düsum Khyenpa. His main goal was to embody the  bodhisattva ideal in Buddhism, i.e. making progress in capabilities in order to guide sentient beings in general and one’s students in particular. His main biography, “A Golden World,” offers a record of his own journey on the bodhisattva path. The biography dates from the early 13th century. Also, an inspirational record is offered of Düsum Khyenpa’s apprenticeship with the Buddhist master Sgam-po-pa. The record consists of “autobiographical notes.” It describes Düsum Khyenpa’s “Awakening,” which itself is the main goal on the Buddhist path. Further, the dissertation adds to knowledge of a specific 15th century untitled group of works, the “Düsum Khyenpa Collection.”