Conférence SFEMT jeudi 14 janvier 2016 Kunsang Namgyal Lama et Per Kvaerne

Nous avons le plaisir de vous convier à deux conférences du Cycle de conférences SFEMT 2015-2016, le jeudi 14 janvier 2016 (17h00-19h00) :

Kunsang Namgyal Lama (Centre d’Études Himalayennes), « Les spécificités de l’artisanat du métal au Kham »

Per Kvaerne (Université d’Oslo), « Une version inédite de l’histoire du Tibet ancien: le Grags-pa Gling-bsgrags »

Collège de France site Cardinal Lemoine, 52 rue du Cardinal Lemoine, salle 3 Lévi-Strauss

Résumés

Kunsang Namgyal Lama (Centre d’Études Himalayennes), « Les spécificités de l’artisanat du métal au Kham »

L’artisanat du métal est présent dans l’ensemble du monde tibétain mais s’est développé selon des techniques et des formes différentes suivant les régions. Traditionnellement, le Kham, notamment Derge, est considéré par les tibétains comme une région particulièrement réputée pour la qualité de sa production d’objets variés, tels que la statuaire religieuse, les objets rituels, les armes, les pièces de harnachement, les bijoux et les ornements.

Cette présentation s’attachera à mettre en évidence les spécificités de la production khampa, à travers l’exemple de quelques ateliers de Derge et de Chamdo, les techniques employées pour la mise en forme et le décor des objets en métal, ainsi que l’évolution de la production et la circulation des artisans dans le contexte contemporain.

KNL2015_IMG_2760Atelier de maître Nyima, Dzongsar, Derge, juin 2015   (cliché : Kunsang Namgyal-Lama)

Per Kvaerne (Université d’Oslo), « Une version inédite de l’histoire du Tibet ancien: le Grags-pa Gling-bsgrags »

Au cours des 12ème et 13ème siècles, une construction narrative de l’histoire du Tibet a été graduellement élaborée au Pays des Neiges, avec une emphase particulière sur les anciens rois, le siddha indien Padmasambhava et la fondation du monastère de Samyé. Au fil des siècles, ce récit est devenu la version “officielle” de l’implantation du bouddhisme au Tibet. Cependant, il existe une autre version des faits, un récit construit en même temps que la version bouddhiste : celui des adhérents du g.yung drung bon, un courant religieux distinct, né sur fond d’interactions complexes avec le bouddhisme au Tibet. Dans cet exposé sera présenté un texte bon datant probablement du 13ème siècle, dans lequel les deux protagonistes principaux de l’introduction du bouddhisme au Tibet au 8ème siècle, à savoir Padmasambhava et le roi tibétain Khri Srong-lde-btsan, se montrent sous un jour fort différent de celui qui est admis par la tradition majoritaire au Tibet.

Kailash

Mount Kailash  (Photo by Sunciti Sundaram, CC BY-SA 2.0)