Accueil

logo-sfemtAppel à communications :

Journées d’études
« État des recherches tibétologiques en France »
les 9-10 décembre 2016
Paris

Les études tibétaines ont très tôt trouvé en France un terreau favorable et cette tradition se poursuit jusqu’à aujourd’hui. La création de la Société française d’études du monde tibétain (SFEMT) en 2012 est la preuve de la vivacité de cette discipline scientifique dans le monde francophone. Toutefois, les lieux de rencontre et d’échange, notamment entre chercheurs confirmés et débutants, mais également entre les chercheurs et un public plus large, demeurent relativement rares.

La SFEMT lance donc un appel à communications en vue de deux journées d’études visant à présenter l’état de la recherche portant sur le monde tibétain, passé et contemporain. Ces
journées d’études ont vocation à accroître la visibilité des travaux menés actuellement dans le domaine de la tibétologie en France, et à permettre aux chercheurs (doctorants, post-doctorants et chercheurs confirmés) appartenant à un large éventail d’institutions et de disciplines de se rencontrer, de faire le point sur leurs travaux récents et d’enrichir mutuellement leur réflexion. Des panels seront organisés en fonction de la discipline ou du thème, et mêleront chercheurs confirmés et chercheurs débutants. Un panel pourrait aussi être consacré à des présentations, par leurs porteurs, des projets collectifs en cours ou en phase d’achèvement.

La date limite de soumission des propositions d’intervention est fixée au 15 juin 2016. Toute proposition doit comporter :
– nom et rattachement institutionnel,
– titre et résumé (200-250 mots) de l’intervention proposée,
et doit être adressée à l’adresse suivante : sfemt.contact@gmail.com

Les communications seront de 20 minutes.
Nous encourageons vivement tous les doctorants, post-doctorants et chercheurs confirmés, quelle que soit leur discipline, à soumettre une proposition d’intervention. Il va de soi que toute personne basée à l’étranger mais par exemple rattachée à une institution en France est chaleureusement invitée à présenter aussi une proposition : la « tibétologie en France » est riche aussi de son tissu de liens scientifiques plus large. Les propositions doivent être rédigées en français, en tibétain ou en anglais.

La confirmation de l’acceptation des propositions sera communiquée vers le 1er juillet 2016. Nous encourageons chacun à se tourner vers son unité de rattachement pour financer, le cas échéant, ses éventuels frais de transport et d’hébergement à Paris. Une aide pourra être apportée aux doctorants (voire post-doctorants) ne disposant pas d’un financement suffisant, sur la base du mérite et des besoins.
Un déjeuner réunira tous les intervenants les 9 et 10 décembre et un pot amical clôturera ces deux journées d’étude.