Conférence Kunsang Namgyal Lama 20 juin 2014

Dans le cadre du séminaire “Rituels” du CRCAO (resp. Katia Buffetrille), Kunsang Namgyal Lama donnera le 20 juin 2014 une conférence intitulée

“Les tsha tsha : simples objets rituels ou objets d’art ?”

Maison de l’Asie, Grand salon, 14h

Résumé

Très communs dans l’ensemble de l’aire de culture tibétaine, les tsha tsha(moulages et estampages en argile) sont généralement réalisés dans le cadre de rituels liés à l’accumulation de mérites, pour des occasions particulières (principalement lors de l’édification d’un stūpa ou de rituels funéraires) ou dans le cadre de pratiques régulières, aussi bien par des religieux que par des laïcs. Malgré une production en masse et leur omniprésence dans le paysage, les tsha tsha n’ont jusqu’à présent que peu suscité d’intérêt dans le domaine des études tibétaines, à l’exception de l’ouvrage de Tucci (consacré aux stūpa et aux tsha tsha, 1932) qui dévoilait déjà leur potentiel documentaire.

Les sources textuelles, relativement anciennes et abondantes, témoignent cependant d’une diversification importante des contextes et des finalités (notamment apotropaïques, prophylactiques ou thérapeutiques) pour lesquels les tsha tsha peuvent être réalisés. Les nombreux exemplaires disponibles mettent également en évidence que les qualités esthétiques, bien que secondaires, n’ont pas été négligées et reflètent des développements artistiques parallèles à ceux observés sur d’autres supports.

A travers la présentation des procédures rituelles de fabrication, des différents usages, et de leurs diversités iconographique et stylistique, nous verrons la richesse documentaire, pour l’anthropologie religieuse et pour l’histoire de l’art tibétain, que présentent ces objets d’une apparente simplicité.